29/12/2009

free....

dave_anderson-dark_road

Photo de Dave Anderson.

17:15 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Hommage.

Certains dorment avec la bible posée sur leur table de chevet. Pour ma part, depuis presque dix ans, cette bible a pour titre "Dans la solitude des champs de coton" de Bernard-Marie Koltès. Ce livre est abîmé, sa couverture malmenée, les pages croquées, certaines phrases surlignées, des mots entourés. Chaque fois que je l'ouvre, encore et encore, je me laisse surprendre.Extrait...

« Si un chien rencontre un chat – par hasard, ou tout simplement par probabilité, parce qu'il y a tant de chiens et de chats sur un même territoire qu'ils ne peuvent pas, à la fin, ne pas se croiser ; si deux hommes, deux espèces contraires, sans histoire commune, sans langage familier, se trouvent par fatalité face à face – non pas dans la foule ni en pleine lumière, car la foule et la lumière dissimulent les visages et les natures, mais sur un terrain neutre et désert, plat, silencieux, où l'on se voit de loin, où l'on s'entend marcher, un lieu qui interdit l'indifférence, ou le détour, ou la fuite ; lorsqu'ils s'arrêtent l'un en face de l'autre, il n'existe rien d'autre entre eux que de l'hostilité – qui n'est pas un sentiment, mais un acte, un acte d'ennemis, un acte de guerre sans motif. »

10:25 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/12/2009

mon angoisse est mon aérobic!

 Sacré Woody. C'est de lui le titre. Il n' arrête pas de sortir des trucs que je pense. Vraiment, il est chiant. C'est dans le film Scoop. Un film sur le mensonge d'un type, qui est révélé à une apprentie journaliste par le spectre d'un journaliste de grand talent qui vient de crever. Ben oui, c'est Woody Allen, c'est compliqué...Toujours se méfier des fantômes, ou des inconnus... Parfois, ils peuvent te griller, sans le savoir! A bon entendeur, Salut! Vous vous doutez bien que je passe là un message personnel à un de mes proches.

Maintenant, je reprends du service, après quelques jours d'absence...les messages perso transmis. J'ai retrouvé ma vieille paire de Doc en vidant ma chambre d'ado chez ma moun! Çà, c'est le scoop de la semaine de Noël. Parce que je pensais réellement que la dite maman les avait jetées. Mais ma génitrice a un cœur, et avait soigneusement rangé cette relique du passé dans un boîte, elle-même placée dans une boîte, plus grosse, sur le dessus de mon ancienne garde-robe! Mes Doc sont comme des chaussures de clown, à ma taille. Oui, elles sont rouges, bleues et argentées. Même si la doublure intérieure en cuir est déchirée, la semelle n'a rien. Pourtant, je ne les ai pas quittées pendant près de quatre ans. Hiver comme été. Et elles sont toujours d'attaque. Comme Jean-Paul Gauthier vient de les ressortir dans son défilé, je pourrais même les chausser cet hiver. Ben oui, je serais à la pointe de la tendance! Je vous avoue que cette semaine de congés ressemble à un plongeon dans le passé. Je suis un peu nostalgique.... Ma maman déménage, ce qui explique le pourquoi du comment que j'ai vidé ma chambre... Alors j'ai retrouvé un tas de trucs.... mes journaux de classe, les lettres de mes amoureux, mes bulletins, ma chemise fétiche dans laquelle mon opulente poitrine ne rentre plus, mon jeans tout recousu taille US 26.... dans lequel, vous vous en doutez, je ne rentre plus non plus. Putain, 26.... la larme à l'œil quoi!!!!!Faudrait que je boive de l'eau en Inde, sans pastille de javel, pour espérer rentrer à nouveau dans ce froc!

Alors bon, heureusement que la fiesta de Noël était plus un souper avec plein de potes qui sont venus dire au revoir à notre maison qu'un vrai repas de Noël. Parce que je déteste la Noël. Imaginez les souvenirs plus la soirée de Jésus, j'aurais pas résisté. Mais là, ça va.... je gère. Mon angoisse est mon aérobic, alors, j'ai pas avalé grand chose, mon inconscient veut vraiment peser à nouveau 47kg!... Faut que je retourne bosser, rien de très drôle ne m'est arrivé dans mon bled de Wanfercée-Baulet...

Tout de bon!

22:56 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/12/2009

HOLIDAYS...

Premier jour de vacances. Je ne ferai rien de plus qu'écrire ces quelques lignes, et déblayer mon trottoir de la neige qui le recouvre.

A Pluche... 

 

16:15 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

18/12/2009

La fille qui fait pas de bruit.

J’ai vu une fille qui se mouchait sans bruit. Epatant. Une petite chose, si discrète, qui se mouche doucement, range son mouchoir avec délicatesse et continue son shopping, l’air de rien. Elle est élégante, son écharpe, son bonnet et ses gants ne la dérangent aucunement dans son déplacement gracieux entre les rayons. Son sac ne tombe jamais de son épaule, pourtant, elle aussi s’est protégée du froid avec une doudoune volumineuse. Ses cheveux sont bien coiffés. On dirait presque qu’elle sort de chez le coiffeur. Mais non, naturellement, ses cheveux ne font pas de nœuds. Elle n’est pas marquée, pas de cernes, pas de rougeurs, maquillage parfait, maîtrise totale de la technique nude que les magazines ne cessent de promouvoir… Elle est fine, de partout, n’est pas encombrée comme moi par cette poitrine, que je ne sais plus où ranger. Tout son être est si délicat, même le bruit de ses talons sur le sol paraît moins violent que  mes pas. Je me dis, cette fille doit savoir rester à sa place, ne doit s’énerver que très rarement. Ou pour de très solides raisons. Moi, je pars au quart de tour, malgré des cours particuliers, n’arrivent toujours pas à rigoler discrètement. Je fais des efforts, pourtant.  Je sais que les personnes qui sont à mes côtés m ‘aiment pour ce que je suis, ma maladresse, ma spontanéité maladive, mon ‘parler’ cru et toutes ces petites choses qui font de moi ‘une malaaaade’  mais je me demande si je ne dormirais pas mieux en devenant, comme par magie, ce genre de fille. Discrète, qui se mouche doucement. Oui, je pense que je n’aurais plus d’insomnies. Mais franchement, sans intervention divine, je ne serai jamais ce genre de fille. Où pourrais-je ranger mes hanches ? Que faire de cette vivacité, qui, dès le matin, me permet d’être alerte et de gueuler sur les types qui me parlent mal ? Comment retenir mon sourcil gauche, qui remonte légèrement quand je trouve une situation ridicule ? Non, vraiment, je ne vois pas comment y arriver. Woody Allen a dit : « Tant que l’homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté. » Je me sens proche de cet homme, de sa folie et de ses angoisses. Alors, je pense qu’une fois morte, je serai discrète, douce et nette. Bon, ben je vais attendre, longtemps j’espère. A pluche !

20:08 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

17/12/2009

Snow*

Après Paris sous les bombes, Bruxelles sous la neige. Cool ! Tu peux pister les gens, leurs traces te mèneront à un petit bout d’eux. J’adore. Les petits pieds, les grands, baskets, talons, chaussures de ville. Quand la neige tient, tu vois le temps qui passe. Combien ont foulé le trottoir, qui court…. Moi ça me plaît. La vie qui grouille autour de toi devient visible.  Même si je dois attendre mon bus plus qu’à l’habitude et que tout le monde râle, moi, je suis heureuse. Car demain, ils auront tout pourri avec leur sel qui fait des traces blanches sur mes chaussures en daim noir. Alors je profite. Mes joues sont roses et j’ai même pas mis de blush, les voitures roulent doucement, et le premier jour de neige, tout le monde se parle. Trop envie de tracer chez ma Moun (Moun, c’est le petit nom de ma maman !) pour gambader avec notre vieux chien, aller me balader avec la familia… pfffff. La neige à Bruxelles, c’est  pas la neige de chez moi…. Il manque un peu d’espace, faut avouer. Et puis, il manque mon chien aussi. Pourvu que ça dure… allez, jusqu’au samedi sivouplè !

Tout de bon !

18:15 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/12/2009

Mise au vert

J’ai des copines. Ces copines bossent pour des gens. Et parfois, ces gens leur proposent des trucs…. Genre : « Partons en teambuilding renforcer notre esprit d’équipe !!! » Alors, mes copines, qui sont vraiment des employées modèles, enfin, non, sauf une qui se reconnaîtra (Mais ouais, t’as une grande gueule, ça te perdra !)…. Et bien, elles vont en teambuilding, ou mise au vert, c’est selon l’esprit d’entreprise. Et cette semaine, pleins de copines à moi, d’anciennes collègues pour tout dire… sont donc, à l’instant même ou j’écris ces ‘maux’, en train de se les geler dans une église pourrie réhabilitée en salle de réunion. Voilà ce que j’ai compris à travers les trois mille textos que nous avons échangés tout au long de la journée. Amen.

Moi, morte de rire, évidemment, trop heureuse de mettre cassée à temps de cet enfer. Et puis, malgré ce qu’elles doivent vivre, je sais que des  événements complètement loufoques vont se passer, des trucs irrationnels vont être dits… Et la nostalgie s’empare de moi…. Oui, les girls, je voudrais en être, je voudrais pousser une de ces gueulantes, comme avant, qui font rimer ‘réunion’ avec rébellion ! Je leur propose des solutions pour maintenir le cap, rester concentrées… ce matin coke, puis cet après-midi, l’une d’entre elles me suppliait de lui faire parvenir par colis express des Xanax. J’ai refusé, lui ai dit de boire une verveine…. C’n’est pas bien de mélanger, paraît-il. Vu qu’elles y sont toutes passées, à mon avis, notre boss va être pris de la fièvre ‘tous ensemble et un pour tous’… Donc, on devrait s’y préparer. Mais les gars, moi je vous préviens, si on se tape une mise au vert, je me mets la tête à l’envers… Faut pas déconner…. Et si c’est un truc pour parler d’outils à développer et de stratégies de ‘j’sais pas trop’, moi je boycotte. Je propose les vacances de Carnaval, on va skier, boire du vin chaud et pompidup ! Comme cela, on sera vraiment soudé !  Bon, les filles, je vous attends pour les détails croustillants, les bégaiements, les interventions foirées et la phrase du jour… Essayez de récupérer vos cheveux, de prendre des pastilles Rennie, de réguler votre tension et votre rythme cardiaque… de retranscrire vos notes, avec les interventions de notre babacool préféré. Ben oui, celui qui prend des photos dans des tranchées en Indonésie…Sur ce … a demain ! Longue vie au Comité de la Peste, même si les vraies pestes dans notre genre se font rares. C’est la crise !

18:15 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

15/12/2009

Kent1

img008

Quentin Keiser http://www.eyesight.be

22:16 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/12/2009

Je veux!

Petite, ma mère ne cessait de me répéter : ‘Je veux c’es pas poli, on dit je voudrais’.

Sauf que moi, c’est pas ‘je voudrais’, c’est je veux, maintenant et tout de suite. Alors, oui, en société, ça le fait moyen, on te prend pour une capricieuse. Cette foutue bonne éducation, les conventions et le savoir-être font qu’aujourd’hui, quand tu dit ce que tu veux, au moment ou tu le veux…. T’es impolie ! Parce que si on y réfléchit bien, où est le mal. T’as envie d’un truc, tu le dis. Si tu l’obtiens, c’est cool, si tu le loupes, ben, ce n’est pas grave. Envie suivante….Alors, pour affirmer mon amour du ‘je veux’, je passe ma commande pour 2010. Ouais, maintenant. Pourquoi,…. Parce que je le veux !

 Je veux du temps, mais tellement de temps, que je pourrais m’ennuyer. Oui. J’en aurais tant, que je verrais tous mes proches et amis, ceux que j’ai plus vus ou appelés depuis des siècles… faute de temps. Je ne ferais rien, des fois. Et puis, parfois, j’en aurais rien à foutre d’être insomniaque, je ne me forcerais plus à me coucher, je ferais tout, jusqu’à ce que le sommeil me prenne.

Je veux rire à m’en faire péter les fossettes. Rire fort et s’en foutre. Même, je veux rire quand personne ne rit. Rire avec un inconnu, d’un inconnu, rire des blagues de mon Patou, rire en réunion… ne pas me retenir, par bienséance…. Non, rire dès que je chope l’absurde… sans concessions.

 Alors, je veux du  ‘pompidup’ pour 2010… ah ça oui, les pieds en sang, m’en fous, veux danser, sauter, boire, me laisser émouvoir, écouter du son, mais beaucoup. Vraiment une overdose de son, de fiesta… Ah oui, en 2010, je veux du grand cru ‘pompidup’. Des rencontres, des coups de cœur, des découvertes…

 Je veux des orgasmes. Oui, en baisant, en bouffant, en regardant… je veux du bon qui te prenne les tripes. Je veux boire des vodkas d’exception, je veux manger du chocolat, les bonbons qui pincent l’intérieur de la joue parce qu’ils sont trop acides, je veux du vin,  des séances de sexe à rallonge, voir des trucs que j’ai jamais vu, trouver cela beau, voire unique…je veux frémir et me sentir en vie parce qu’à l’intérieur, ça pétille et je le sens !

Là, c’est un peu con, mais bon, je veux que mes proches soient heureux. Ben oui, je veux voir maman sourire, Xa, je veux qui se trouve une meuf. Sé, je veux qu’elle se trouve un mec et qu’elle bouge… qu’elle fasse ses ateliers, Vic je veux plus qu’elle soit allergique, et puis, je veux qu’elle ose le changement. Je veux que Marèse accouche d’un trop beau gosse. Que mes Zazas soient toujours là, que les vilains ne se disputent jamais. Je veux que Djam y arrive, qu’il crée, qu’il vende, qu’il pêche et qu’il m’aime aussi. Et tout ceux que je cite pas… je veux qu’ils aillent au bout… les projets photos, les projets bébés, les projets de boulot, la psychanalyse…. Tout ça, vraiment, je rigole pas… je veux ‘Tout de Bon’… pour tout le monde !

Pour aujourd'hui, c'est tout ce que je veux.

A pluche!

16:29 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

13/12/2009

Jaloux laïque

Je regarde le spectacle de Gad... Avec l'aparté sur le gars 'jaloux laïque'. Un concept. Moi, je suis plutôt jalouse genre grrrrrrrr mais alors j'adore le jaloux laïque comme partenaire. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais.... En gros. Ne voudrais pas m'attirer les foudres des féministes pures et dures... Un comportement relativement girly! Mon seuil de tolérance à la meuf qui rôde est très très ras des pâquerettes... Par contre, faut pas trop me questionner sur mes potes, mes coups de téléphones,ect... Non, parce que là, je suis vite déçue et enervée.Contradictoire, je sais.Ben oui. Complètement. Je suis devenue jalouse quand j'ai rejoint, sans vraiment choisir, le club des 'cocues'. Bon, c'est vrai, c'était il y a une dizaine d'années, je prends un temps de digestion assez long...Soit...Donc, si on résume le processus, les filles, parfois, deviennent jalouses à cause de leur pauvre mec. Qui n'arrive pas à assimiler qu'adultère rime avec discrétion. Oui, car concernant ce sujet, on évolue tous en funambule... sur un fil, quand du tombes, s'agit de maîtriser pour continuer l'exploit...Sauf si tu arrêtes les arts du cirque et que tu te mets à la moto, là, c'est différent. C'est ce que je pense. Philosophie adoptée pour moins ramasser, peut-être...  Ma maman m'a dit un jour:"Les hommes jaloux agacent les femmes, mais les hommes qui ne le sont pas les exaspèrent."  C'est typique ma mom's ça... elle te lâche une citation, et puis rien. Je pense qu'elle a appris tout le dico des citations depuis que j'ai posé ma première question... comment on fait les bébés. Elle a tellement balisé...elle s'est dit: "faut que je me prépare..."Bon, Gad a fini de chanter. Je le trouve pas drôle ce passage, alors j'ai écrit. Mais le sketches du type bourré arrive...Je vous laisse... Tout de bon!

00:25 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/12/2009

Débrief....

Oh,Oh,Oh.... Rapport de la journée d'hier... La grande classe, le pied, bon plan, la totale, le kif,Pluche's back! Ben oui, après deux ans éloignée de mes consoles lumières, retour au Bota avec le live de Pitcho et sa "Crise de nègre"... Ben oui, du rap, mais un des albums les plus cohérent et enraciné du rap belge. Ma famille Avolites(c'est ma console de prédilection) m'a tellement manquée! Un peu stréssée à la programmation, mais le live, je me suis éclatée, et, au vu des compliments du public, mon light show devait pas être si mal. Moment de grande liberté, impression d'être à la juste place , la lumière fut... Un peu de remise en question aussi. Parce que cet instant de bonheur met en exergue le chemin étrange emprunté depuis quelques années. Où le besoin de sécurité a prévalu sur la passion. La trentaine et son check point... m'oblige à l'écoute. De ce que je ressens, de ce que les proches, si proches, ne cessent de me répeter depuis un long moment. M'autorise la confiance en mes compétences, sans narcissisme. En toute simplicité. Comme quand on dit "je fais trop bien le poulet au miel". Je suis à ma place dans cette ombre et cet incognito, lot quotidien de tous les éclairagistes. Cette discrétion me parait parfois étrange, moi qui suis si ... trop. Mais me permet l'équilibre. Oyé, braves gens... va avoir du changement dans l'air. Ne passerai plus à côté. l'ai déjà fait une fois... on ne m'y reprendra pas. Je rejoins le côté de l'éphémère. It's a good day today!

12:59 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/12/2009

Mon matin.

Ce matin, j’ai vu un petit garçon d’une dizaine d’années, avec son vélo, devant chez moi. Ne sais pas trop ce qu’il foutait là, car, si je ne perds pas la boule, on est jeudi. Et dans le monde des enfants, jeudi égal école. Ecole égal cour de récré et salle classe. Soit. Le petit, avec son bonnet rouge mais sans cartable, faisait un truc vraiment bizarre. Son pneu se dégonflait, et il avait fait une poupée avec un mouchoir en papier pour empêcher l’air de se faire la malle. Mais si, tu sais, une poupée, une espèce de pansement avec un tit noeud au dessus. Et bien lui, il essayait de réparer sa roue avec un kleenex. Ca m’a fait sourire. Moi, avec ma gueule dans le cul, mes cernes, mon taf et mes problèmes, j’aurais bien aimé être à sa place, école buissonnière et débrouille. Me voilà plongée des mes souvenirs, monte la rue vers la station de métro, hop, le rate. M’assied sur le  fauteuil orange seventies et me tape la musique de merde de la Stib, à fond. Mais vraiment, dans ma station, le volume sonore te pète les tympans. Ouais, la Stib, c’est pas le genre à faire les choses à moitié. Soit t’as pas de sièges et pas de musique, soit t’as tout et trop à la fois. La rame se pointe, grimpe dedans et déniche une place face à un gars ‘normal’. Jusque là, tout va bien. Sauf que le type ‘normal’ se trouve être pris de spasmes. Il remue, gigote, se retourne,… et là, je sais pas comment, mes yeux atterrissent sur son entrejambe, et je vois que le type a une trique d’enfer, que son futal va exploser. Il ne sait plus comment s’asseoir, ni même comment se lever. A mon avis, il a sûrement oublié son nom et celui de sa mère. En tout cas, moi, je suis super mal à l’aise. D’autant que je dois me lever pour sortir. Se lever dans le métro veut dire se faufiler entre les corps de parfaits inconnus. Et moi, là, à neuf heures du mat, j’ai envie de pleins de trucs sauf de frôler, de loin ou de près,  un type même pas beau qui bande en plein transport en commun. Je me dis que la vie m’envoie des signes surprenants. Le reste de la journée n’a cessé de confirmer ceci : aurais mieux fait de pas sortir de mon lit, car je suis entourée de gens complètement dingue. Pluche en stress, comme à son habitude. On ne change pas une équipe qui gagne. Même si les trophées sont pourris !

18:00 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/12/2009

Familia!

Truc à ne pas faire, quand on est une fille, comme moi, qui habite avec un ‘Lui’, comme lui,… Se la jouer super excitée par une vulgaire page mauve, qui sans conteste, ne lui fait penser qu’au sporting d’Anderlecht. Oui, cette chose que vous avez créée seule, comme un grande, en choisissant la couleur patiemment (vous avez sûrement, comme moi, essayé toutes les combinaisons possibles de design…) sur laquelle vous avez, oh miracle, réussi à poster une photo et à gribouiller, à la hâte, trois petits mots, pour que vos proches puissent vous lire… Après tout cela, FOOT. Les hommes sont-ils vraiment obligés de tout ramener au foot. Ou au sexe. C’est dingue car mon ‘Lui’ n’est pas particulièrement fan du ballon rond.

Ne lui montrerais plus rien. ‘Lui’ l’aura bien cherché.

Mon horoscope de la semaine n’avait pas mentionné : « Vous serez sous un champ spatio-temporel qui, trop proche de la quatrième dimension, augmentera votre fatigue et le nombre de crise d’hystérie en résultant. Vous devrez faire face à des comportements inhumains, et serez chargée de protéger votre entourage et ses valeurs positives de méchants envahisseurs. »

Cinq belles-sœurs. CINQ. « Tu rends compte ! » Non. En fait, tu multiplies par trois le stress certain que te procure ta belle-mère. Te voilà arrivé à mon niveau. Pas mal, tu ressens bien l’adrénaline là, hein ? Et ben : Bienvenu dans mon monde… depuis lundi. Opération médiation de conflit, tenir l’église au milieu du village, de la mosquée et de tout le reste, avant que la charrue tombe sur les vaches et casse la cruche. C’est du sport les disputes de filles. Mais les disputes de sœurs. C’est les jeux olympiques de tirage de cheveux. Laisse tomber. Merci maman. Mon frère ne se dispute jamais avec moi, j’y arrive très bien toute seule. Il va toujours bien ‘Ouais ça va’ et me passe toujours maman ‘j’t’passe maman, bisou’. Une vraie relation épanouissante quoi ! Que du bonheur face aux cris et aux pleurs de ma nouvelle grande famille... en même temps, les réunions de famille à 'wattmille', c'est pas mal, pas mal, mais différent!

18:00 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

08/12/2009

ce qui me définit bien!

arbus_hand_grenade

18:16 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

dépucelage....

Nulle en informatique, même si certains amis vous confirmerons mes talents de technicienne 'répareuse de photocopieuse'. Me voici décidée, volontaire et prête à écrire 'comme je pense' sur mon tout nouveau blog! Je suis donc arrivée à créer ma page, fond prune, vous remarquerez l'élégance! Du goût, rien que du goût! Toute émue, je vous invite donc dans ma folle de vie et vous donne rendez-vous pour de plus beaux mots!

 

18:12 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |