19/07/2010

My girls...

Les vacances, c'est vraiment cool. Mon mec est gentil et j'en ai rien a battre s'il prononce son premier mot de la journée à 14H. M'en fous. Je suis en mode rien à foutre. Farniente and zo voort... Ouais. J'm'en fous presque quand il rigole pas à mes blagues drôles et graveleuses. Presque. Mais faut toujours que je rentre en communication avec mes copines. Qui, elles, parlent dès le réveil, même la nuit, rigolent à fond de mes bêtes jeux de mots et ne m'engueulent pas quand je dis 'casse les couilles'. Elles me manquent un peu en vacances, mes pétasses. Obligée je suis. Un tit coup de téléphone par ci, un tit sms con par là... peux pas résister. Ben ouais, bande de pétasses de premier choix. Avec vos maris possessifs et vos attachements sans fin à votre frigo (because courgette à portée de main en deux secondes chrono) et à votre pommeau de douche (pour la même raison que la courgette)... Pas de vacances entre poulettes. C'est nul. Voilà, j'balance. Vous êtes trop chiantes. D'abord, des courgettes, y en a partout. Et à l'étranger, y a des courgettes qui ressemblent de loin à de musclés beaux gosses. Se serait une évolution de la société si, par le pur hasard de la levrette, vous passiez en mode « j'me décoince », m'éclate à Bora Bora et trouve le père de mes enfants au retour... parce que je m'suis tapée une bête de sexe en vacances. Ça arrive des trucs comme ça. Aux filles célibataires qui partent en vacances. Te jure, demande à l'autre. Bon. Ensuite, le mari jaloux. Là. Je passe la main, donne ma langue aux chats noirs et gris, jette l'éponge et ma culotte. Moi, je suis pour la fausse lettre du boulot, présence obligatoire à un team biulding sous le soleil, avec comme possible conséquence de non-participation, un licenciement. Mon Lui peut faire des fausses lettres. Ouais. Il parle pas, mais il fait des fausses lettres. J'ai chopé le gros lot. Avec des stratagèmes stratégiques de ce genre, y a moyen qu'on fasse une virée poule de luxe d'ici 2015. Non? Tu penses? J'vais mourru.... Vous allez me manquer... et à cause de ce billet, fort possible que mon Lui m'interdise, à son tour, un quelconque voyage en mode Thelma et Louise... pffff... A quoi je renonce pour vous taper la honte... Ahahahaha... rire gras et diabolique!

21:45 Écrit par Tout de bon! | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.