04/05/2010

Jacques a dit

Non, sérieux, les ‘Jacques’ sont vraiment les meilleurs. D’abord, mon grand-père. Un tit côté James Dean à la trentaine et trop de charme, avec ses grosses mains et sa peau toute bronzée, à la soixantaine. L’homme de ma vie… Le seul à comprendre pourquoi, âgée de cinq ans, j’ai voulu défoncer le crâne de mon cousin avec un marteau… « Il a cassé sa maison Lego, ce gamin ne respecte rien ». Ben oui. Il a cassé ma maison Lego, tiens, ramasse. Ben bon-papa, il était vachement fier que je ne me sois pas laissée abuser par mon cousin destructeur. Ouais. Note pour plus tard, ne cassez jamais ma maison Lego, vous voilà prévenu. Vraiment, mon bon-papa Jacques, il assurait grave dans le rôle de grand-père qui apprend le nom des insectes, la construction méticuleuse d’une cabane dans les bois, marcher les mains dans les poches en sifflant, danser avec sa petite fille unique et préférée (oui, moi !) dans ses bras sur du Julio Iglesias… le premier qui se moque, ‘tention, marteau, hein… ça m’a toujours calmé les crooners espagnols… Et puis, bon-papa, c’est le seul qui m’a toujours dit : «  Toi, de toute façon, t’arriveras toujours à avoir ce que tu veux ». Voilà. Les yeux prévenants et remplis d’amour, les petites phrases clefs, n’en fallait pas plus pour que je sois gonflée à bloc, en mode confiance au « high level» !D’ailleurs bien vrai, ai souvent l’impression que le monde cèdera à mes caprices. Quand je dis le monde, genre Le Monde quoi, hémisphères Sud et Nord ! Et puis mon bon-papa, fallait voir comment il la faisait valser, ma mamy, waouw, la grande classe ! Non, parce que quand tu lui enlevais de force les chemises à carreaux et le pantalon de travail, en costumes trois pièces, c’était vraiment un beau gosse. Pour moi, ce sera toujours l’homme de ma vie. Ouais, un peu nostalgique sur le coup… Passons. Je connais pas beaucoup de Jacques, hormis le mien d’à moi ! Ah, si, je connais Jack Sparrow. Canon, marrant, canon, euh… canon, je l’ai déjà dit ? Oui, en français, Jacques le Moineau… moins sex hein ?! Ce Jacques là est audacieux, menteur, motivé par la thune, mais malgré tout, honnête… et porte le crayon noir sous les yeux comme aucun homme. Parce que lui, ça le rend sexy. Parfaitement, Jacques le Moineau est trop sexy. Mon papy, je peux pas le faire revenir, non, tu comprends, il a déjà vécu sa vie, et puis, faut avouer, mamy, elle est pas facile, mais alors ça, ça reste entre nous… Alors, je le laisse là où il est, sûrement en train de réparer une porte, de nourrir un bête divine abandonnée ou de ferrer un canasson… va t’en savoir ! Par contre, j’offre un truc mais vraiment, vraiment… peux pas l’écrire ici, à la meuf assez maligne pour nous débarrasser de Vanessa… J’vous promets, si Sparrow alias Johnny D. tombe trop en love de moi, je partagerai avec vous ! Si, te jure. Ses doigts de pieds tu auras le droit de sucer. Ah ! C’est pas beau la vie ?

17:30 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

mais mais Mais dit donc tu es mariée! Je rêve! Laisse Sparrow à celle qui n'a pas de bague au doigt...par exemple???? Ha oui MOI!

Écrit par : izou | 27/06/2010

rhôooooooo mais toi c pire, t'as deux enfants!!!!!!!!!! wahwahouwahwah!!!

Écrit par : Pluche | 28/06/2010

Les commentaires sont fermés.