09/02/2010

Salle or not salle????

Me retape l'intégrale de 'Ally Mcbeal'. Ally s'achète une maison, Ally est mince, Ally renifle le derrière de ses amoureux, Ally a de beaux vêtements. Ally m'énerve. Heureusement qu'elle se trimballe des chaussures moches tout au long de la série. Mes pantoufles en mouton sont plus glamour que ses talons carrés de 5 cm...Bête styliste. Mais bon. Je dois reconnaître qu'Ally est vraiment une adulte de référence pour une fille dans mon genre. Mais bien sûr, je sais qu'elle n'existe pas. T'en fais quoi du phénomène d'identification du spectateur. Soit. Ally est un peu la grande sœur que je n'ai jamais eue. Elle fait des trucs marrants et force le destin avec le grain de folie qui parle à mon inconscient détraqué. Ally est complétement barje. Elle voit des bébés qui dansent. Moi, bourrée, je vois rien du tout. Et ma psy est canon. Passons. Hier, des vieilles pestes m'ont traînées dans une salle de sport. Sans piscine, sans maillot, sans odeur de chlore. Une salle de sport sans piscine quoi. Avec des gens qui veulent te parler. Du peuple quoi. T'inquiète Piscine, tu restes mon seul amour. Personne ne sait si bien m'apaiser que toi. Le bruit sourd des battements de jambes, l'eau qui glisse, juste compter les longueurs, deux, quatre, six, huit,...Le pied. La salle, c'est.. différent. Déjà, le bruit. Mais qui est donc cette vieille femme qui parle plus fort que moi? Elle me cherche ou quoi? Te jure. En plus, tu transpires. Enfin, je transpire. Je refuse de transpirer si ce n'est pour une séance de sexe. Dans l'eau, tu t'en rends pas compte. Là... laisse tomber, je déteste cela. Mais bon, je dois reconnaître, malgré la proximité, le manque de tranquillité, l'obligation de sourire, la transpiration, devoir manipuler une machine qui te fait peur et la terrible impossibilité de faire pipi sans que personne ne le remarque, je me suis bien amusée. Mais évidemment que je devais passer par une phase de 'je râle, c'est génétique, peux pas faire autrement' pour t'avouer que je me suis bien amusée. Parce que, à la salle de sport, tu peux te foutre de la gueule de la femme qui parle fort avec tes copines, tout en pédalant. A la piscine, si tu nages et que tu veux dialoguer, au mieux, tu bois la tasse, au pire, le maître nageur moche te fais du bouche à bouche. Oui, il est pas beau mon maître nageur... Ben écoute, la piscine est super propre, on peut pas tout avoir! Du coup, j'y retourne la semaine prochaine. Comme quoi, même Pluche peut changer d'avis, des fois, contrainte et forcée. C'est un grand jour.

19:05 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.