05/01/2010

...

 Sale coup de téléphone. Un animateur avec qui j'ai bossé m'a annoncé une bien triste nouvelle. Le petit Oussama est mort aujourd'hui. C'est la deuxième fois que je ressens cette douleur. Ces jeunes avec qui tu bosses, ils te marquent, et parfois, tu t'en rends compte de la manière la plus trash. Travailler en maison de jeunes, c'est pas qu'un boulot. C'est plus que cela. C'est la rencontre. Quand je l'ai vu pour la première fois, il m'a fait craquer. Peu de temps après, nous sommes partis en camp, dans les Ardennes. Première frayeur, hospitalisation du petit Oussama. Commotion cérébrale, petite perforation du poumon, transport en ambulance, il me serrait la main, j'essayais de pas pleurer... Mon Dieu, je me souviens, quand j'ai du l'annoncer à sa maman,... J'ai passé la nuit à ses côtés, surveillant le monitoring, incapable de fermer l'œil. Je l'ai veillé comme mon petit frère. C'était il y a trois ans, il en avait douze. Je suis partie du quartier, Oussama y est resté, il s'est remis de l'accident du camp, il a grandi, il s'est fait des potes.... La nuit du réveillon, il a eu un accident de voiture. Il était dans le coma depuis et s'en est allé en début d'après midi. Mon tit bébé, sache que jamais je ne t'oublierai, ta tite tête d'arsouille, ton tit sourire en coin, tes bêtes blagues...ah oui, elles étaient vraiment pourries tes feintes! Mais tu te rends pas compte à quel point elles vont me manquer, comment tu vas me manquer... Je pense fort à tes frères et sœurs, mon tit bout, là, ils vont pas bien, tu t'en doutes. Je lâcherai pas ma sportive de charme et de choc, fais moi confiance, je garderai un œil sur ta sœur....Tes potes, ils sont plus fort que moi, ils sont à l'hôpital là, moi je peux pas. Je sais pas comment gérer ça. Alors je prépare les plus belles photos de toi dont je dispose pour les donner demain à ta maman. Parce qu'elle me l'a demandé...Parce que le plus dur reste à venir. Tit bout, je t'embrasse fort, fais pas de conneries là où tu es... « Parle bien j'te dis » R.I.P

18:34 Écrit par Tout de bon! dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.